Accueil » Protéger sa chaîne d’approvisionnement en vue du Nouvel An chinois

Protéger sa chaîne d’approvisionnement en vue du Nouvel An chinois

Les deux dernières décennies se sont caractérisées par l’essor du secteur manufacturier chinois et, plus largement, par la croissance économique rapide de plusieurs économies asiatiques. Les entreprises des pays occidentaux ont déplacé en masse leurs activités de fabrication vers certains de ces pays pour bénéficier de coûts de main-d’œuvre plus bas. En étendant leurs chaînes d’approvisionnement à l’échelle mondiale, ces entreprises s’exposent à de nouveaux risques. Les différences quant aux jours fériés sont particulièrement contrastées aux deux extrémités de l’océan Pacifique, ce qui génère des retards et des malentendus. Le Nouvel An lunaire, également connu sous le nom de Nouvel An chinois, est observé par de nombreux pays d’Asie de l’Est. Pendant cette célébration, la fabrication s’arrête, vu que les travailleurs d’usine ont généralement une semaine de congé en janvier ou février. Pour les entreprises ayant une chaîne d’approvisionnement ayant des contraintes temporelles strictes, une pause d’une semaine peut grandement nuire à sa planification. Au sein des sociétés occidentales n’observant pas le Nouvel An chinois, c’est aux entreprises qui traitent avec des fournisseurs asiatiques de mettre en place des stratégies pour limiter l’impact d’un arrêt de production d’une semaine. Cet article présente quelques conseils pour les entreprises qui ont des chaînes d’approvisionnement fournies en Chine.

Augmentation des stocks en fonction de la demande du premier trimestre

Une bonne planification de la demande est le meilleur moyen d’éviter les pénuries pendant le Nouvel An chinois. Puisqu’une semaine de vacances peut valoir deux semaines d’arrêt de production, les entreprises qui sont fréquemment approvisionnées pourraient perdre des profits si leurs prévisions sous-évaluent leur demande réelle. Ainsi, il est important d’augmenter les stocks avant Noël pour pouvoir répondre à la demande tout au long du premier trimestre. Pour les entreprises qui reçoivent des stocks tous les mois, un moyen simple et efficace de tenir compte de la pause de deux semaines consiste à recevoir une moitié de la demande de mars dans l’envoi de janvier et l’autre moitié en février. Cette méthode comporte un léger risque de surestimer la demande en la calculant trop à l’avance, mais évite la possibilité d’encaisser de retards plus dommageables pour de plus gros volumes de produits.

Communiquer son plan

Une étape importante dans la planification de la chaîne d’approvisionnement pendant le Nouvel An chinois consiste à intégrer la semaine de production perdue au sein des activités de planification annuelle d’une entreprise occidentale. Étant donné que les coursiers, les expéditeurs et les douanes sont embourbés par le trafic directement avant et après la pause, il est capital de partager à l’avance le planning de l’entreprise avec ces parties prenantes. Ceci leur permet de mettre en œuvre un plan logistique qui répond aux besoins de l’entreprise. La communication entre l’entreprise et ces parties prenantes est cruciale afin de déterminer qui sera la personne de référence désignée pendant les vacances en cas de problème. Créer une connexion plus significative avec cette personne en Chine sera largement bénéfique si des erreurs sont commises ou des retards sont encourus.

Mettre en place un système de gestion de la qualité

S’assurer qu’une gestion rigoureuse de la qualité de pair avec la fabrication soit en place peut aider à réduire les risques de retards. La menace des vacances du Nouvel An chinois peut exercer une pression indue sur les employés et les superviseurs d’une usine, les poussant à renoncer à la qualité afin de réduire les délais. Or, la découverte de défauts de qualité entraînera des retards plus longs en fin de compte. De plus, compromettre la qualité met en péril l’objectif stratégique de fournir au client un bon produit. Le suivi et l’amélioration de la qualité à la source en temps réel amélioreront inévitablement les résultats de production.

Rechercher des alternatives de fournisseurs locaux

L’adage de jadis de «ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier» est particulièrement pertinent pour les entreprises confrontées aux difficultés du Nouvel An chinois. De nombreuses entreprises ont cherché à créer les chaînes d’approvisionnement plus rapides et plus économiques en transférant la production vers l’Asie. La plupart du temps, ce changement se solde par un avantage concurrentiel important. Cependant, compte tenu de l’imprévisibilité d’un arrêt de production de deux semaines, il est nécessaire de garder d’autres régimes d’approvisionnement qui ne sont pas soumis aux mêmes conditions temporelles. Opter pour un fournisseur local pour soutenir la demande pendant le Nouvel An chinois peut être un bon moyen de contrôler ces risques.

Êtes-vous prêt pour 2021?

En raison de la pandémie du COVID-19, les retards du Nouvel An chinois de l’année 2020 ont été atrocement longs. Bien qu’une firme n’aurait pas pu prévoir la pandémie, elles avaient pu certainement prévoir le Nouvel An chinois. Celles qui eurent en place des plans d’urgence et des liens avec des fournisseurs locaux ont pu mieux s’en sortir. 2021 sera assurément marquée par une deuxième phase du brouillard pandémique, mais les entreprises seront probablement mieux préparées pour ces retards prévisibles. Allez-vous vous prémunir?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soumissions déposées

Obtenez des soumissions de fournisseurs québécois

Nos utilisateurs obtiennent des meilleurs résultats sur 75% de leurs appels d'offres

Demander une soumission

Utilisez le formulaire
ci-dessous pour nous écrire

Poser ma candidature

Protéger sa chaîne d’approvisionnement en vue du Nouvel An chinois